Amies Grappeuses, Amis Grappeurs,
J'entends bien ici et là les appels de détresse de celles et ceux qui ont soif !
J'en suis tout meurtri, et je m'efforce de vous satisfaire dans les plus brefs délais.
Mais voilà, on me met des bâtons dans les roues. "On", ce sont les méchants, la conspiration des petits détails qui se mettent en travers de ma route et m'empêchent de vous satisfaire au plus vite.
Alors que je suis tout accaparé à vous trouver de bons vins pour débuter l'aventure, on m'attaque par surprise. J'ai du poser mon verre de dégustation en urgence pour me plonger dans les subtilités du paiement en ligne.
Le monde du paiement sur internet est en pleine mutation. Devant la multiplication des places de marché, des plateformes de consommation collaborative, et des sites de financement participatif, le régulateur a dû faire parler la poudre.
Le cadre législatif n'était plus adapté à ces nouveaux venus qui exercent des activités bancaires en marge des règles établies.
Pour ceux qui veulent approfondir : Guide du financement participatif par l'AMF (bon courage...), et un article plus clair.
Grappons-nous entre dans les cas critiques. En vous offrant un service de commande groupée, nous exerçons une activité bancaire dans le sens où nous collectons votre argent pour le compte de tiers (les vignerons).
Je pensais naïvement pouvoir utiliser le service de paiement de ma banque, mais il m'a été refusé au dernier moment. Il faut donc que je recherche en urgence un opérateur de paiement adapté, ou bien que je demande un accord à l'Autorité de Contrôle Prudentiel pour exercer une activité bancaire. Autant vous dire que j'opte pour la première solution, tant j'ai peur de me perdre dans les méandres de l'ACP.
S'adapter à la réglementation est tout naturel (et surtout obligatoire), mais encore faut-il avoir une information fiable en temps et en heure.
Il y a des solutions à tout, mais ce genre de petits contretemps s'accumulent, se multiplient et finissent par vous faire un bon gros retard !
Allez, il y aura sûrement d'autres déconvenues, on garde la motivation, on se calme et on boit frais.
A très vite !