F. Hollande lors de Vinexpo 2015 à Bordeaux
F. Hollande lors de Vinexpo 2015 à Bordeaux
Jean Pierre Muller - AFP
Entre le vin et les présidents français, on ne parle pas forcément d'une histoire d'amour, au grand dam de nos vignerons
Pourtant, ce produit si noble fait la fierté de tous les français, et le pays est connu mondialement pour la richesse de ses terroirs. 

Alors une seule question nous vient en tête, pourquoi ? 

F. Hollande trouve que le champagne "Ça fait riche"

A l'heure actuelle, on pourrait se demander si les présidents qui ont gouverné la France ces dernières années sont de véritables français qui se respectent ? 
A en croire leur maigre intérêt pour le vin, laissez-nous en douter.

François Hollande juge tout d'abord que le champagne "ça fait riche". 
Lors de la visite officielle de la chancelière allemande Angela Merkel à Reims, le 8 août 2012, afin de célébrer le 50ème anniversaire de la réconciliation franco-allemande, il aurait refusé de boire du champagne, et en aurait ainsi privé Angela Merkel, qui aurait bien bu une petite coupe pour l'occasion. 

Ceci n'est pas du goût de Pierre-Emmanuel Taittinger, président de la maison de champagne éponyme. En effet, c'est son père, Jean Taittinger, à l'époque également maire de Reims, qui avait reçu le chancelier allemand Adenauer et le Général de Gaulle, le 8 juillet 1962. Et ce n'est pas le Général de Gaulle qui aurait dit non à une coupe de champagne ! 

Reims représente en effet la ville symbole de la réconciliation entre nos deux pays, car c'est la ville où aurait eu lieu la première capitulation des nazis en 1945. 

Cependant, le président a su se rattraper cette année en nous faisant l'honneur de sa présence à l'ouverture de VINEXPO Bordeaux, le dimanche 14 juin dernier. 

N. Sarkozy ne buvait tout simplement pas de vin

Nicolas Sarkozy ne faisait, lui non plus, pas honneur à son pays lors de son mandat présidentiel, puisqu'il ne buvait pas de vin. 
"Question de goût" disait-il. 

D'après Laurent Bretcha, caviste de l'Elysée, Nicolas Sarkozy ferait parti de ces chefs d'Etat qui ne jugent pas que le vin soit important. 
Malheureuse époque... 

Quand il quitta l'Elysée en 2007, la cave du palais rayonnait, plus belle qu'elle ne l'avait jamais été, avec 24 000 bouteilles
Forcément, s'il n'en buvait pas.. On se serait bien dévoués nous, non ? 
Aujourd'hui, son nombre est divisé par deux, la faute à la crise. 

J. Chirac préférait la bière

Quant à Jacques Chirac, lui se disait tout simplement un amateur de bières, plus désaltérantes, selon-lui ! 
C'est même sa femme, Bernadette, qui aurait entrepris de constituer une "cave digne de la République" à leur arrivée à L'Elysée. 

Cependant, il faisait quand même honneur aux produits du terroir français et avait même un petite préférence pour les vins primeurs, comme le Brouilly de novembre. Mais ce n'était pas un fin dégustateur. 
Si bien que lors des dîners d'Etats, pour faire bonne figure, son sommelier lui constituait des petites fiches sur les grands crus qui allaient être servis lors du repas. 

Il buvait donc ses verres de vin, mais la plupart du temps par politesse, et surtout pour faire plaisir à ses amis Bernard Arnault et François Pinault. 

Pourtant, on ne peut pas en dire autant pour le vin. Lui, il aime la France ! Et il le montre !
 
La France est le premier exportateur de vin au monde, et toutes ces exportations rapportent environ 7 millions d'euros par an
De plus, il contribue largement au prestige national. 

Alors, ne nous jetons pas la pierre, et buvons du vin ! L'économie française ne s'en portera que mieux !